Maëva Mortier Ostéopathe D.O.

Plagiocéphalie : mon bébé a la tête plate.

Mot barbare qui inquiète souvent les parents, la plagiocéphalie est une déformation du crâne du nouveau-né. Aussi appelée « syndrome de la tête plate », elle a deux origines :

Pourquoi la tête de mon bébé est déformée ?

Le crâne du nourrisson est très malléable, l’ossification se faisant tout au long de la croissance. C’est cette « plasticité » qui donne la possibilité aux os du crâne de se déformer en fonction des contraintes imposées. Et d’ailleurs, heureusement pour que bébé sorte de votre bassin !

Comme expliqué dans L’ostéopathie pour mon bébé, pourquoi ? , la tête de votre tout petit est soumis aux pressions utérines et pelviennes de votre bassin. Lorsqu’il est l’heure de sortir, les os du crâne vont être soumis à des forces de traction et compression contre les parois du vagin de la maman. C’est également à ce moment que des appuis importants se créent contre le crâne de votre enfant, entraînant parfois des déformations comme un plat sur l’arrière ou l’avant de la tête. L’utilisation d’instruments obstétricaux (forceps, ventouse…) peut causer une déformation réversible sur le crâne de votre nouveau-né. C’est également un facteur favorisant l’apparition d’une plagiocéphalie.

Il peut arriver que votre bébé naisse sans aucune déformation mais qu’après quelques semaines à la maison, vous constatiez la présence d’un plat sur l’arrière de son crâne. Eh oui, les contraintes sur la tête ne sont pas seulement présentes pendant la grossesse et l’accouchement, mais également dans la vie quotidienne. Ces déformations plus tardives sont souvent liées au positionnement pendant le sommeil, la tétée ou les temps d’éveil.

Les conséquences ?

Des études mettent l’accent sur certaines conséquences liées à la plagiocéphalie :

Quelles solutions pour remédier à la plagiocéphalie?

Ostéopathie, kiné, orthopédie, vie quotidienne… sont des pistes de traitement pour améliorer la symétrie du crâne de votre bébé.

L’ostéopathe va chercher les différents points hypomobiles (perte de mobilité) du crâne :

Remarque : la plagiocéphalie est souvent accompagnée d’un torticolis du nourrisson. Bébé tenant sa tête préférentiellement d’un côté à cause du méplat à l’arrière, les muscles du cou ne travaillent pas en synergie, le rachis cervical se « bloque » dans un sens. Visuellement, votre nouveau-né reste la tête inclinée d’un côté et a du mal à se mobiliser de l’autre côté malgré les stimulations divers.

Une prise en charge par kiné est également intéressante pour équilibrer les différentes tensions musculaires, et retrouver la mobilité au niveau du rachis cervical, notamment en présence d’un torticolis.

Si la prise en charge par des médecines douces n’est pas concluante, les pédiatres et orthopédistes proposent le port d’un casque sur-mesure. Le but est de réaliser des pressions sur certains points d’ossification pour accélérer ou diminuer l’ossification, et retrouver l’asymétrie crânienne.

 

Et à la maison ?

Au-delà d’une prise en charge médicale et paramédicale, vous avez la possibilité d’aider votre petit à la maison.

Des ajustements dans la vie quotidienne permettent d’améliorer les asymétries, notamment :

Vous l’avez compris, le mot d’ordre est STIMULATION BILATÉRALE !

Si vous observez une déformation du crâne de votre enfant, n’hésitez pas à prendre RDV avec votre ostéopathe. Visitez également la page facebook pour d’autre article.