Close

11 décembre 2017

Tout savoir sur l’ostéopathie (2/3)

ostéopathie mortier tout savoir

Suite du premier épisode ! Comment se passe une séance d’ostéo ? Combien de séance faut-il ?

Pour les retardataires, retrouvez les explications sur ce qu’est l’ostéopathie et que soigne un ostéo dans l’article Tout savoir sur l’ostéopathie (1/3).

Comment se déroule une séance d’ostéopathie ? Combien de temps ça dure ?

Une consultation dure en moyenne entre 45 minutes et 1 heure (tout ça ?!). Elles sont plus ou moins longues en fonction du patient et du motif de consultation.

Il y a 3 étapes distinctes :

  • L’interrogatoire : vous rencontrez votre ostéo pour la première fois, vous vous asseyez en face de lui et là le déluge de question commence ! Telle une fouine, nous posons tout un tas de question qui vous semble farfelu et inutile. Des vrais curieux ! Pas de panique, cela peut sembler intrusif comme approche, mais l’ensemble de vos antécédents médicaux peuvent avoir une influence sur votre mal du moment. En général, j’explique au nouveau patient ma démarche « Nous allons discuter de tout ce qui vous est arrivé depuis que vous êtes petit »,
  • Le bilan ostéopathique : j’enchaîne sur « on va passer sur la table pour voir ce qui ne va pas ». C’est le moment de vous mettre en sous vêtement. L’ostéo vous observe pour évaluer votre posture puis réalise différents tests afin d’établir un diagnostic ostéopathique. Si le motif de consultation présente des particularités, il réalise des tests médicaux avant toute prise en charge en ostéopathie. Ceci pour votre sécurité et ne pas passer à côté d’une pathologie plus grave. Personnellement, j’aime bien expliquer au patient ce qui ne va pas et ce qu’on va faire pour qu’il aille mieux « Alors ici ça ne bouge plus, mais ne vous inquiétez pas, rien de grave » ou parfois « J’ai un petit doute, on va plutôt voir avec le médecin histoire d’être prudent et que vous ressortiez entier »,
  • Le traitement : c’est bon les tests médicaux sont négatifs on peut passer au traitement ostéo. Enfin le soulagement tant attendu arrive ! L’ostéopathe utilise alors des techniques adaptées à votre problème et à votre cas (hygiène de vie, condition physique, appréhension). Ca craque, ça craque pas, le plus important est le résultat final.

mortier osteopathe calstelmoron

Combien de séance chez l’ostéopathe ?

On ne peut pas donner de réponse définitive. Plusieurs facteurs entrent en compte :

  • Le motif de consultation, simple ou complexe (un seul motif de consultation ou plusieurs motifs de consultation, beaucoup d’antécédents médicaux, le stress/anxiété),
  • Le temps nécessaire pour la libération des structures et le temps de consultation (message aux retardataires… 10min de retard, c’est 10min de consultation en moins pour vous, on ne peut pas toujours décaler le RDV suivant),
  • L’hygiène de vie après la consultation (si vous partez faire un marathon, une rando ou un déménagement le lendemain de la consultation, vous ne permettez pas une bonne consolidation du traitement. Donc retour des douleurs, retour chez l’ostéo).

En moyenne dans les conditions optimales (motif simple, 45 minutes de consultation, traitement rapide et efficace, précautions après le traitement), on compte 1 à 2 séance pour vous remettre d’aplomb.

Surtout ne vous inquiétez pas si le résultat d’une consultation n’est pas optimale, il faut parfois plus de temps à votre corps pour se remettre de certains traumatismes et blocages.

mortier osteopathe aiguillon

Comment choisir un bon ostéo ?

Il est un peu prétentieux de dire « Moi je suis bon et pas celui-là ». Pour vous orienter, renseignez-vous sur les études faites par le praticien :

  • Ecole agréée par le ministère de la santé : les agréments sont renouvelés tous les ans. Ce n’est pas parce que cette année l’école n’est pas agréée qu’elle ne l’était pas non plus au moment de l’obtention du diplôme de votre praticien,
  • Nombre d’heure de formation : 4860 heures de formation théorique et pratique,
  • Obtention du diplôme : la mention D.O. signifie que le praticien a réalisé l’ensemble des heures de formation, obtenu son clinicat (examen final pratique) et soutenu un mémoire de fin d’étude. Il faut obligatoirement valider ces 3 étapes pour être diplômé.

Vous pouvez également vérifier si le praticien choisit est bien enregistré à l’Agence Régionale de Santé (ARS) de votre département. Tous les professionnels médicaux et paramédicaux doivent s’enregistrer et obtenir un numéro ADELI unique.

Pour finir, fiez-vous au bouche à oreille, aux recommandations de votre entourage. Il est aussi possible de retrouver des avis sur Google ou Facebook, laissés par des patients. Des commentaires positifs plus nombreux que les négatifs montrent généralement les bonnes compétences du praticien.

mortier osteopathe grateloup

Comment devient-on ostéopathe ? Ostéo animalier, vous connaissez ? La suite au prochain épisode !

N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou prendre RDV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *