Close

20 juin 2017

Plagiocéphalie : mon bébé a la tête plate.

osteopathe bebe plagiocephalie castelmoron

Mot barbare qui inquiète souvent les parents, la plagiocéphalie est une déformation du crâne du nouveau-né. Aussi appelée « syndrome de la tête plate », elle a deux origines :

  • plagiocéphalie par crâniosténose : il s’agit de la fusion précoce d’une ou plusieurs sutures du crâne du nourrisson. Rare, le traitement est chirurgical,
  • plagiocéphalie positionnelle : la déformation du crâne est liée à des contraintes extrinsèques, la prise en charge se fait en ostéopathie, kiné, orthopédie…

Pourquoi la tête de mon bébé est déformée ?

Le crâne du nourrisson est très malléable, l’ossification se faisant tout au long de la croissance. C’est cette « plasticité » qui donne la possibilité aux os du crâne de se déformer en fonction des contraintes imposées. Et d’ailleurs, heureusement pour que bébé sorte de votre bassin !

Comme expliqué dans L’ostéopathie pour mon bébé, pourquoi ? , la tête de votre tout petit est soumis aux pressions utérines et pelviennes de votre bassin. Lorsqu’il est l’heure de sortir, les os du crâne vont être soumis à des forces de traction et compression contre les parois du vagin de la maman. C’est également à ce moment que des appuis importants se créent contre le crâne de votre enfant, entraînant parfois des déformations comme un plat sur l’arrière ou l’avant de la tête. L’utilisation d’instruments obstétricaux (forceps, ventouse…) peut causer une déformation réversible sur le crâne de votre nouveau-né. C’est également un facteur favorisant l’apparition d’une plagiocéphalie.

Il peut arriver que votre bébé naisse sans aucune déformation mais qu’après quelques semaines à la maison, vous constatiez la présence d’un plat sur l’arrière de son crâne. Eh oui, les contraintes sur la tête ne sont pas seulement présentes pendant la grossesse et l’accouchement, mais également dans la vie quotidienne. Ces déformations plus tardives sont souvent liées au positionnement pendant le sommeil, la tétée ou les temps d’éveil.

mortier osteopathe plagiocephalie bourran

Les conséquences ?

Des études mettent l’accent sur certaines conséquences liées à la plagiocéphalie :

  • Morphologie/esthétique : les asymétries du crâne et de la face sont visibles,
  • Machoire/ATM : la déformation de l’occiput (os à l’arrière du crâne) entraîne une rotation de l’os temporal (os au niveau de l’oreille) et ainsi modifie la stabilité et la mobilité de l’articulation temporo-mandibulaire. Troubles de la succion-déglutition, troubles de l’occlusion et autres peuvent apparaître,
  • Colonne vertébrale : il est montré que la plagiocéphalie est un facteur favorisant l’apparition de certaines scolioses (déformation du rachis),
  • Neurologie : il n’a pas été montré de différence de volume entre le cerveau d’un bébé avec ou sans plagiocéphalie. Il existe toujours un débat concernant le lien entre cette déformation et un retard mental.

Quelles solutions ?

Ostéopathie, kiné, orthopédie, vie quotidienne… sont des pistes de traitement pour améliorer la symétrie du crâne de votre bébé.

L’ostéopathe va chercher les différents points hypomobiles (perte de mobilité) du crâne :

  • les fontanelles,
  • les sutures,
  • les points crâniométriques (carrefour entre plusieurs os),
  • les points d’ossification primaire (début de l’ossification de l’os « mou »),
  • les méninges (membranes internes qui protègent le cerveau),
  • les cervicales.

Remarque : la plagiocéphalie est souvent accompagnée d’un torticolis du nourrisson. Bébé tenant sa tête préférentiellement d’un côté à cause du méplat à l’arrière, les muscles du cou ne travaillent pas en synergie, le rachis cervical se « bloque » dans un sens. Visuellement, votre nouveau-né reste la tête inclinée d’un côté et a du mal à se mobiliser de l’autre côté malgré les stimulations divers.

Une prise en charge par kiné est également intéressante pour équilibrer les différentes tensions musculaires, et retrouver la mobilité au niveau du rachis cervical, notamment en présence d’un torticolis.

Si la prise en charge par des médecines douces n’est pas concluante, les pédiatres et orthopédistes proposent le port d’un casque sur-mesure. Le but est de réaliser des pressions sur certains points d’ossification pour accélérer ou diminuer l’ossification, et retrouver l’asymétrie crânienne.

 

mortier osteopathe nourrison plagiocephalie tonneins

Et à la maison ?

Au-delà d’une prise en charge médicale et paramédicale, vous avez la possibilité d’aider votre petit à la maison.

Des ajustements dans la vie quotidienne permettent d’améliorer les asymétries, notamment :

  • Portez votre bébé des deux côtés et pas seulement dans votre bras droit ou votre bras gauche (vous allez travailler votre dextérité par la même occasion 😀). Ainsi, il sera obligé de tourner la tête à droite ou à gauche pour observer son environnement,
  • Idem pour la tétée, positionnez bébé un coup à droite, un coup à gauche (changez de sein si vous allaiter),
  • Sur la table à langer, placez vos produits à droite et à gauche afin de stimuler la rotation de la tête des deux côtés,
  • Dans le cosy ou les tapis d’éveil, mettez les jeux des deux côtés,
  • Pour dormir, positionnez votre nourrisson sur le côté puis un autre pour favoriser la mobilité du cou.

Vous l’avez compris, le mot d’ordre est STIMULATION BILATÉRALE !

Si vous observez une déformation du crâne de votre enfant, n’hésitez pas à prendre RDV avec votre ostéopathe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *